Actualités

Exposition
« LA HALLE DANS TOUS SES ETATS »

Le 16 septembre sous la halle
Du 17 septembre au 8 octobre à l'Espace Culturel du Moustier à Milly-la-Forêt.


Edition du livre

« LA HALLE DANS TOUS SES ETATS »







lundi 22 septembre 2008

Le château de Milly-la-Forêt

Le château de MIlly fut détruit par les Anglais lors du siège de 1432. Reconstruit par l’amiral de Graville à la fin du XVe siècle, il a conservé néanmoins des parties très anciennes. Le donjon central comporte deux grosses tours du Moyen-Age transformées au XVe siècle.

On y voit encore l’emplacement de la herse et du pont-levis. Les tours étaient couronnées autrefois de créneaux et de toitures élancées. A gauche se trouve une salle voûtée, ogivale, à pilier central, du XIIe siècles. C’est l’ancienne salle des gardes. A droite, sont les appartements de l’amiral de Graville, où Louis XI séjourna à différentes reprises. On y voit de belles tapisseries et de nombreux meubles de l’époque. Dans les salles basses se trouvent de belles plaques de cheminée. Anciennement, le château était bien plus important qu’aujourd’hui. L’amiral de Graville fit une transformation complète du château-fort construit par les puissants seigneurs de Milly, dès le début du XIIe siècle.


Autrefois, le pont n’existait pas. Sur le terre-plein actuel s’élevait un vaste bâtiment à droite, défendu par deux tours fortifiées également entourées d’eau ; à gauche, se trouvaient le logement du Gouverneur (aujourd’hui maison Bombois), puis les communs (ancienne gendarmerie).

Le château lui-même était défendu par les fossés qu’on voit encore. Au sud, se trouvait une vaste cour d’honneur, ceinte de hautes murailles avec tours de défense, pont-levis, etc. Au centre de cette cour se dressait une chapelle, dite « Saint-Valentin ». Elle fut, plus tard, démolie. Une des tours du côté de la rivière fut alors aménagée en chapelle. Derrière s’étendait de magnifiques parterres agrémentés de canaux.

Le château de Milly fut possédé par Hugues de Bouville, Olivier de Clisson, Jean de Monmorency, d’Averton de Belin, le Président Perrault, Beaupoil de Saint-Aulaire, marquis de Lanmary, du Lau d’Allemans.



Le châteu vu du parc vers 1960.


Le chemin de ronde


La salle des gardes


La salle à manger
Sources : Les Rues de Milly - Promenade historique et archéologique dans Milly-en-Gâtinais par Georges Lasserre (1930).

Aucun commentaire: