Actualités

Exposition
« LE PATRIMOINE RELIGIEUX DE MILLY-LA-FORET ET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE 2 VALLEES »

Du 10 septembre au 2 octobre à l'Espace Culturel du Moustier à Milly-la-Forêt.


Edition du livre

« LE PATRIMOINE RELIGIEUX DE MILLY-LA-FORET ET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE 2 VALLEES »






jeudi 11 octobre 2012

Milly : Histoire des six canons


Le roi Suède avait fait cadeau au marquis de Lammary, qui était ambassadeur de France à Stockolm, de six petit canons en bronze et ciselés avec art. Ils avaient été placés par ces soins sur les deux donjons du château de Milly.

Lors de la révolution de 1789 les habitants pensèrent que M. Du lau d’Allemans, qui possédait le château à cette époque, pourraient faire usage de ces canons pour tirer sur la ville (10 août 1789 – archives de la ville).
 

Ils demandèrent que les canons fussent retirés, M. d’Allemans ayant refusé, la municipalité s’adressa à Paris pour avoir la force nécessaire. Aussitôt M. d’Allemans remis ses canons à la municipalité. Ils y demeurèrent jusque sous l’Empire, où Napoléon permit à leur ancien propriétaire de les reprendre. Vint 1830. Les canons étaient encore au château ; même crainte des habitants, même demande à M. d’Allemans fils, qui, lui ne fit pas de difficultés de les rendre. Ils furent de nouveau portés à la mairie d’où Louis-Phlippe autorisa une dernière fois de les sortir de la mairie. M d’Allemans les fit monter sur des affûts dans la cour de son hôtel à Paris. A sa mort, son mobilier fut vendu et les canons achetés par des Anglais pour un de leur musée.